Lu dans le quotidien en ligne " Libération "

https://www.liberation.fr/planete/2018/10/24/tran-to-nga-une-vie-empoisonnee_1687642

Tran To Nga, une vie empoisonnée

Exposée à l’agent orange au Vietnam, l’ancienne journaliste attaque depuis la France les sociétés américaines accusées d’avoir fourni l’herbicide aux GI....

C’est un anniversaire que Tran To Nga ne célébrera pas. Il y a cinquante-deux ans, alors reporter, cette jeune vietnamienne aperçoit dans le ciel bleu de Cu Chi (nord de Saigon) un «nuage blanc», une longue traînée dans le sillage d’un C-123 de l’armée américaine. Puis, quelques instants plus tard, comme elle l’a écrit dans son autobiographie (1), «une pluie gluante dégouline sur mes épaules et se plaque sur ma peau. Une quinte de toux me prend. […] Je vais me laver. Et puis j’oublie aussitôt»

nous vous invitons à lire la suite sur le site du journal

Lu dans le quotidien en ligne Libération :

https://www.liberation.fr/planete/2018/10/24/vietnam-l-agent-orange-scrute-in-situ_1687643

Vietnam : l’agent orange scruté in situ

Quarante-trois ans après la fin de la plus importante guerre chimique du XXe siècle, une mission de terrain inédite s’apprête à enquêter sur l’impact sanitaire de l’herbicide, qui a contaminé entre 2 et 5 millions de personnes. Mais aussi sur les pesticides encore utilisés.

Le projet n’a pas d’équivalent : une équipe scientifique pluridisciplinaire va enquêter en Asie du Sud-Est sur les conséquences de l’épandage de l’agent orange, défoliant employé par les Etats-Unis durant la guerre du Vietnam, et sur les effets aujourd’hui des pesticides utilisés par l’agriculture dans la région. Le dossier de cette mission d’expertise sera déposé ce jeudi pour validation à la Maison des sciences de l’homme de Montpellier, où sont basés la grande majorité des scientifiques, praticiens et professeurs investis dans cette recherche clinique. Après le verdict historique rendu en août dans l’affaire du jardinier américain Dewayne Johnson contre le géant de l’agrochimie Monsanto (jadis producteur de l’agent orange et aujourd’hui du glyphosate), les résultats de l’enquête sont très attendus......

nous vous invitons à lire la suite sur le site du journal

Nous vous invitons à découvrir un film récent dédié aux enfants atteints de maladies et de malformations dues à l'agent orange sur le link ci-dessous .

https://youtu.be/S3DcCtoUubo

 

Lu dans la presse : Le groupe japonais Shimizu procédera entre janvier et avril 2019 aux travaux de désinfection de la dioxine de l’aéroport de Biên Hoà, dans la province de Dông Nai au Sud.

http://vovworld.vn/fr-CH/actualites/publication-du-plan-de-traitement-experimental-de-la-dioxine-a-bien-hoa-676523.vov

Le film  "Agent orange, requiem personnel " sera projeté le 03 octobre 2017 au Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir
Séance suivie d’un débat avec la réalisatrice Masako Sakata et Yûki Takahata, auteure de plusieurs ouvrages sur la société française en japonais.

http://www.forumdesimages.fr/ les-programmes/100-doc-saison- 2017-2018/centre-audiovisuel- simone-de-beauvoir-lagent- orange-un-requiem-personnel
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
28 place St Georges 75009 Paris (Métro Saint-Georges ligne 12)
33 (0)1 53 32 75 08 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À la fin des années 60, Davis, est envoyé au Vietnam. L’armée américaine déverse des tonnes de défoliant. Après sa mort, sa femme Masako se documente sur l’agent orange. Des médecins et enfants vietnamiens, un ancien combattant témoignent. Aujourd’hui encore la dioxine contamine l’environnement et les corps.

Masako Sakata, née au Japon en 1948, rencontre en 1970 son mari Greg Davis, ancien appelé au Vietnam. Devenu reporter photographe, il meurt d’un cancer à 54 ans, victime de l’agent orange. Elle se lance dans la recherche pour le documentaire "L’Agent orange : a Personal Requiem" sorti en 2007. Après l’accident nucléaire de Fukushima, elle se rend plusieurs fois sur le site, écrit et réalise "Mon voyage sans fin" sur le nucléaire civil et militaire à travers le monde.

Sous-catégories

Cette section est dédiée à la publication des informations relatives au procès intenté par Mme Tran To Nga contre les compagnies chimiques américaines , responsables de la fabrication et de la fourniture des millions de litres d'agent orange , lesquels ont été déversés par l'armée américaine dans le Sud du Vietnam durant la période allant de 1961 à 1971 .

P1090329_1.jpg

Au jour le jour ...

Des journées avec les enfants ...

Sites amis ... Partner sites ... Kết nối mạng...

Vietnam Dioxin Gruppe
53 Elsenborn, 52072 Aachen,
tél 00 49 241 171972,
email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

VSV-ASV

VNAFDAAssociation Fleur d'Avenir
12 route d'Ambilly
1226 Thonex
Site: http://www.vnafda.org
email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.