Imprimer 

Nous relayons l'Appel du Collectif Vietnam Dioxine ( voir l'article complet sur ce lien )

Suite aux plaidoiries du procès de Tran To Nga du 25 janvier contre les fabricants de l’Agent Orange, le rassemblement de soutien aura finalement lieu le samedi 30 janvier à 14h30, sur la Place du Trocadéro à Paris.

La programmation complète est à venir mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer :

Soyons nombreux·ses pour dénoncer le drame de l’agent orange, écocide et crime contre l’humanité !

EXCELLENTE NOUVELLE : le rassemblement initialement prévu à Évry aura finalement lieu le samedi 30 janvier à 14h30 sur la Place du Trocadéro à Paris !

???? Pourquoi se mobiliser ?

Parce que cela fait 59 ans (bientôt 60 ans en 2021) que le premier épandage d'Agent Orange a eu lieu, déversé par l'armée américaine, coupable d'une véritable guerre chimique, en témoignent les 3 millions de victimes principalement au Vietnam, mais aussi au Laos et Cambodge. Jamais les victimes vietnamiennes n'ont obtenu justice (la Cour Suprême américaine les a déboutes... alors que les vétérans américains ont été dédommagés par la justice américaine à hauteur de 180 M€).

En plus de ce drame humain, il s'agit du premier écocide décrit dans l’Histoire : des millions d'hectares de forêts au Vietnam, au Laos et au Cambodge ont été détruits.

Alors que la Guerre du Vietnam est finie depuis 1975, ses conséquences, elles, sont très loin d'être éteintes. On parle de cancers/diabètes/malformations/fausses couches touchant même les 3e et 4e générations ! C'est une véritable "bombe à retardement", et l'Agent Orange annihile toujours des lignées familiales, dans l'indifférence quasiment la plus totale. C'est un combat qui doit être universel, un combat pour le droit d'exister et de vivre dans un environnement sain et en bonne santé, un combat contre les atrocités commises pendant une guerre illégitime où les entreprises connaissent la toxicité de leur poison, un combat de "David contre Goliath" d'une personne qui a dédié une longue partie de sa vie à obtenir justice pour les victimes de l'Agent Orange.

 

???? Pourquoi il est important de soutenir Tran To Nga, elle-même victime de l'Agent Orange ?

Tran To Nga est une femme franco-vietnamienne. Journaliste, elle a participé à la guerre du Vietnam et a été victime de l'agent orange.

Elle intente un procès contre les firmes qui ont produit ou commercialisé l'agent orange, un herbicide toxique déversé pendant la guerre du Vietnam et qui continue encore aujourd'hui à faire des victimes : 3 millions de victimes sur 4 générations, souffrant de fausses couches, malformations, cancers...

Parce que ce procès, qui a lieu en France (grâce à des conditions juridiques favorables permettant à une ressortissante française de porter plainte contre une multinationale), permettrait que les victimes vietnamiennes de l'Agent Orange puissent obtenir une condamnation des fabricants, qui savaient que l'un de leurs co-produits, la dioxine, était largement toxique. Qui pourrait créer jurisprudence et permettre une indemnisation.

Au programme :

∙ Intervention de Tran To Nga et de membres du Collectif Vietnam Dioxine

∙ Prises de paroles engagées (précisions à venir)

∙ Animations culturelles

∙ D’autres annonces à venir…

Le rassemblement est autorisé par la Préfecture de Police de Paris et des consignes sanitaires vous seront indiquées sur place. Masque obligatoire.